Souvenirs: David Bowie et le jeu vidéo…

nomadsoul_coverEn 1999, Eidos Interactive éditait un monument du jeu de rôle vidéo sur PC, qui fut ensuite ressorti sur feu la Dreamcast de Sega : The Nomad Soul. Contacté pour concocter deux titres pour la B.O du jeu, David Bowie, totalement emballé par le projet, en a ni plus ni moins signé la bonne moitié et cerise sur le gâteau, s’est vu donner un rôle au sein même du jeu…

C’est avec son guitariste complice Reeves Gabrels que l’artiste britannique aux multi-facettes musicales s’est consacré à ce projet, pliant pas moins du contenu d’un album complet au bénéfice de l’œuvre vidéoludique. Le disque intitulé Hours, présenté comme un album à part entière de Bowie (et non comme une « B.O »), verra ainsi le jour quasiment en même temps que The Nomad Soul.

bowie_hours_cover

Ci-dessus : pochette de l'album "Hours" de David Bowie, regroupant les titres composés pour le jeu vidéo "The Nomad Soul".

L’engouement de Bowie trouve sans nul doute son explication dans l’ampleur de la création et de son thème qui a lui seul cristallise, sous ses divers aspects, le prisme de sa musique. En effet, c’est dans un univers sombre imaginé par le français David Cage (fondateur de Quantic Dream, studio de développement de The Nomad Soul) que se déroule le scénario riche et imaginatif du jeu de rôle. Un décor futuriste baigné de machinisme (à la croisée des mondes imaginés par Isaac Asimov et de Blade Runner ) et une large part d’ésotérisme en ont fait une merveille mêlant enquête, action et expériences mystiques au gré d’une aventure épique dans l’univers imaginaire d’Omicron.

Bowie a donc également tenu son propre rôle dans cette gigantesque épopée en y interprétant, par avatar interposé, le leader d’un groupe de musique underground interdit par le gouvernement. Le joueur a ainsi la possibilité, en dénichant des tickets de concert, d’accéder à 3 prestations live de la star données dans des zones secrètes.  Un Bowie virtuel dont la représentation 3D nous ramène à sa période la plus glam-rock au temps de Ziggy Stardust. Et ce n’est pas tout puisqu’il est aussi possible de dénicher des cassettes dans le jeu contenant des morceaux de l’album Hours, cassettes écoutables dans des bornes audio que l’on trouve dans des bâtiments au cours de l’aventure. Une aventure au bas mot inoubliable comme on en voit malheureusement plus aujourd’hui.

Ci-dessous – L’un des concerts donnés par David « avatar » Bowie dans « The Nomad Soul », avec l’interprétation du titre « Survive » :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :