Antivirus gratuit: Avast passe en version 5.0

avast_2010_logoAvast, l’un des plus célèbres antivirus gratuits, évolue pour un passage en v. 5.0. Voyons ensemble le résumé des changements…

Rappelons avant toute chose qu’Avast demeure gratuit pour les particuliers dans le cadre d’une utilisation domestique.

Le préambule étant fait, concentrons-nous sur les points clés de cette version 5.0.

Tout d’abord, Avast évolue visuellement avec un graphisme plus sympathique qui saura sécuriser psychologiquement le grand public auquel il s’adresse. Car si les pros de l’informatique n’ont cure des liftings d’interface, monsieur-tout-le-monde on le sait, accorde pour sa part une importance au fait que ce soit joli car c’est un gage de sérieux. Du coup, la présentation générale du logiciel se rapproche notablement des standards payants du genre, Norton en tête. Ainsi, l’interface comporte désormais des onglets latéraux qui renvoient à diverses options dans le panneau principal.

avast_2010_sample

Ci-dessus : L'interface d'Avast 5.0 a été remise au goût du jour. Qu'on se rassure, ce n'est pas là la seule nouveauté du célèbre antivirus qui a amélioré son fonctionnement global !

Mais l’esthétique n’étant pas foncièrement ce que l’on attend d’une telle appli, quoi de neuf en matière opérationnelle ? D’abord, Alwil Software, firme tchèque propriétaire du soft, déclare un gain de performances sur la rapidité des analyses. Un bien, sachant que parmi les reproches adressés à l’antivirus gratuit, sa « lourdeur » était souvent évoquée par les utilisateurs. On notera dans ce cadre l’apparition d’une option permettant de bypasser le scan de fichiers non modifiés depuis la dernière analyse et qui se rapportent à une base logicielle considérée comme « fiable ». Cela contribue à l’allègement du processus.

Mais le grand progrès vient surtout du fait qu’Avast est désormais moins gourmand en ressources systèmes. C’est affirmé par Alwil et ça semble assez évident au démarrage de l’ordinateur par rapport aux versions antérieures. Ces dernières avaient pour principal défaut fonctionnel d’accaparer goulument les ressources au lancement de l’appli et pour sa connexion aux serveurs distants afin de rechercher et le cas échéant, d’effectuer une mise à jour  de la base de donnée virale. L’opération semble aujourd’hui se faire avec plus de légèreté notamment grâce à un nouveau format de fichier de définition de virus. Dans le domaine des avancées techniques, le programme tire également désormais parti de l’architecture multi-cœur des processeurs afin de répartir les efforts « physiques » lors des scans.

En matière de protection, cette version 5.0 intègre également des améliorations. John Hawes, Consultant Technique et Directeur Tests de VirusBulletin (agence de sécurité information anglaise) s’est d’ailleurs fait fort d’affirmer que « Le produit devance un grand nombre de produits concurrents malmenés dans nos tests ces dernières années« . Cela se traduit par un nouveau moteur heuristique qui couvre les fichiers exécutables et les scripts, et qui prend en charge l’analyse de comportements suspects de manière à circonscrire les malwares dont la détection ne peut être assurée via des définitions classiques. Pour le reste, la protection résidente d’Avast assure toujours une surveillance des fichiers en temps réel et le soft conserve le principe de différents boucliers dédiés à des activités spécifiques (web, P2P, messagerie instantanée…).

Afin de conclure sur les implémentations techniques, on signalera qu’Avast 5.0 inclut maintenant un mode « silencieux » qui détecte automatiquement les applications plein écran et qui désactive les pop-ups et notifications sonores liés aux événements comme les mises à jour. Cela évitera les déconvenues subies par certains alors qu’ils étaient en pleine partie de jeu en ligne !

En conclusion, Avast fait peau-neuve et incontestablement dans le bon sens. Sa version gratuite constitue une protection digne de ce nom et donc une excellente aubaine pour les internautes. Novices attention :  Avast antivirus gratuit devra toutefois être complétée d’une solution pare-feu pour que votre ordinateur bénéficie d’un bouclier complet (un firewall gratuit comme Ashampoovoir MàJ du 19/02/2010 en fin d’article- par exemple fera l’affaire). Et si certains argueront toujours que rien ne vaut un antivirus payant, on redira simplement que comme avec n’importe quel antivirus, gratuit ou pas d’ailleurs, la meilleure protection antivirale, ça reste d’abord l’utilisateur lui-même et les comportements qu’il adopte ! Aller fouiner sur des sites que l’on sait potentiellement pestiférés engendre toujours des risques mal maîtrisables par quelque appli antivirale que ce soit… De notre côté, en 5 années d’utilisation intensive d’internet avec Avast, aucun malware ou virus n’a pénétré les machines. En matière sanitaire, il est bien connu que les comportements préventifs restent l’une des meilleures parades contre l’infection. Cela vaut aussi pour l’informatique. Bon surf !

MàJ 19/02/2010 : A ce jour, on constate en parcourant les forums que les utilisateurs d’Avast + Ashampoo soulèvent le fait que depuis le passage à Avast 5.0, il n’est plus possible à l’antivirus d’effectuer ses mises à jour de base virale du fait du pare-feu gratuit (dont l’actuelle version est labellisée 1.20). Vérification faite, c’est effectivement le cas. Deux solution se présentent donc à vous :
– Si vous utilisez déjà ce couple de logiciels, vous pouvez conserver votre Avast 4.8 dont les updates fonctionnent toujours
– Si vous êtes dans ce même cas et que vous souhaitez migrer vers Avast 5.0 ou si vous (ré)équipez votre PC et que vous optez pour cet antivirus gratuit, à l’heure où nous parlons, il faudra jeter votre dévolu sur un autre firewall freeware : Zone Alarm, PC Tools Firewall, Comodo Firewall, Sunbelt Personnal Firewall…
En espérant que cela puisse être corrigé d’une manière ou d’une autre, car Ashmpoo demeure un logiciel convivial et efficace…

MàJ 01/03/2010 : Nous avons poursuivi nos investigations sur l’incompatibilité apparente entre Ashampoo Firewall et Avast 5.0 (voir ci-dessus). Après moult essais, nous avons découvert la possibilité suivante pour mettre à jour la base VPS (définition des virus Avast) sous Win XP : Ouvrez « Ajouter / Supprimer des Programmes » et cliquez sur Avast 5 puis sur le bouton « Modifier / Supprimer ». Dans la fenêtre qui apparaît, cliquez sur « Mise à jour » puis sur le bouton « Suivant » (en bas à droite de la fenêtre). Si la base VPS a été updatée, le téléchargement s’effectue. Afin de finir d’appliquer la mise à jour, fermer les fenêtres actives et rebootez votre PC. Oui, c’est clair, ça en fait beaucoup de manipulations pour un soft censé se mettre à jour automatiquement et sans reboot, mais c’est une solution que nous avons expérimentée avec succès… La seule au demeurant si en l’état actuel des choses, vous restez attachés à votre Ashampoo (et on vous comprend). Si d’autres utilisateurs ont des tuyaux différents, qu’ils n’hésitent pas à les faire partager en commentaires !

Un commentaire pour Antivirus gratuit: Avast passe en version 5.0

  1. Lulu dit :

    Merci pour cette solution, voilà trois heures que je parcours les forums à la recherche d’une solution, et enfin, vous me la donnez!
    Un peu laborieux, certes, mais je garde Ashampoo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :