CD Zik’: « Chinese Democracy » par Guns N’ Roses

chinesedemocracy_cover Depuis le temps, on se demandait si l’album finirait un jour dans les bacs. On a même pensé un temps qu’on en retrouverait simplement la maquette dans quelques décennies lors de fouilles archéologiques. Que nenni. Le père Axl Rose est enfin parvenu au bout de son processus de création et de recording. Alors outre le fait que « Chinese Democracy » restera l’une des plus belles arlésiennes des anales rock, que vaut réellement cet album, servi par un Guns N’ Roses totalement recomposé ?…

…Car de l’illustre époque, il ne reste plus aujourd’hui que Mr. Rose himself. Miné par des luttes d’égos surdimensionnés, la groupe s’était séparé à la fin des années 90. On s’était dit qu’on entendrait plus parler des pistoleros, tout du moins de l »étiquette GN’R en tous cas. Car Slash, grand artisan de la machine était reparti la fleur au fusil pour fonder son actuel Velvet Revolver en débauchant notamment le bassiste Duff McKagan, autre pilier sonore des Guns. Mais c’était sans compter sur la ténacité du bon vieil Axl qui contre vents et marrées a conservé le nom du groupe, même si sa configuration tient désormais plus du Axl N’ Co. que du GN’R.

Qu’importe finalement, si ce n’est qu’il fallait bien s’attendre à quelque chose de différent. Et forcément, c’est le cas. Chinese Democracy développe un rock plus actuel que les Appetite for Destruction et autres Use your illusion qui ont hissé le combo au sommet de la notoriété en s’appuyant sur des bases plus « classiques ». Y a-t-il un regret à avoir ? Pas vraiment. Imaginons un instant que le Guns N’ Roses d’aujourd’hui se mette à pomper ses propres productions d’il y a 15 ans et plus. Franchement ça serait le sommet du ridicule. Reste par contre à vérifier si le contenu de l’album peut être aussi « provoquant » que son titre… Car au fond, personne n’est dupe, pas même celui qui fut jadis un fan inconditionnel du méga rock-band : on nourrit des doutes sur l’intérêt que va présenter l’affaire après tant de temps et de changements…

Ci-dessous : Un teaser officiel pour la sortie de « Chinese Democracy ». Des commentaires ? Un peu provoc. cette pub. Etait-ce nécessaire… Ceci explique cela !

S’il est une chose qu’on reconnaît sans mal, c’est à n’en point douter l’organe vocal d’Axl Rose. Couplé à l’acidité du title-track qui ouvre le bal, on est assez agréablement surpris tant la physionomie du morceau rappelle effectivement le GN’R d’autrefois sans en être une copie conforme. La suite entretient les promesses. Shackler’s Revenge débute sur un riff de guitare rageur et poursuit sa course avec une belle fougue avec une ligne mélodique efficace sur le refrain. On apprécie, même si on tend toutefois à trouver que certaines parties de six cordes sonnent assez « synthétiques ». Des fioritures sonores dont se passait allègrement l’illustre Slash dont on commence à regretter les riffs rageurs matraqués sur sa Les Paul et le sens du toucher bluesy qui a su faire merveille sur des titres comme Welcome to the jungle, Nightrain, Mr. Brownstone ou Rocket Queen… Les solos présents sur l’album tiennent davantage de la virtuosité que de la sensibilité passée. Un regret ? Certainement oui. Pour autant, on se garde d’être déçu. Car Chinese Democracy possède de belles pièces à l’image de There was a time qui orchestre un bon rentre-dedans. Les titres-phares sont côtoyés par des chansons plus passe-partout dont certaines s’apprécient sans mal.

Ceci étant, les rock-ballads tant affectionnées par Axl ont quant à elle un peu de mal à emballer l’oreille sauf peut-être Sorry et ses relents bluesy, encore que… Mais en tout état de cause, rien n’égale les mémorables Novembrer Rain et autres Estranged qui restent des pièces de collection audiophoniques. De la même manière, il se dégage de Chinese Democracy un sentiment de perfection évident en rupture avec le bon vieux son rock n’roll du passé. En clair, le disque est super-produit. Ce n’est franchement pas une surprise sachant qu’Axl a écumé divers studios toutes ces années pour que le disque voit le jour. On passera sur l’ajout des éléctronismes qui se sont immiscés dans les morceaux. Ils n’apportent pas grand chose à l’ensemble… Mais c’est tendance dans le rock d’aujourd’hui.

Finalement, loin d’être has-been, Chinese Democracy offre dans l’ensemble de passer un bon moment avec quelques titres majeurs très accrocheurs. On y trouvera du bon rock moderne avec quelques mélopées qui évoquent le Guns N’ Roses d’autrefois sans pour autant s’y conformer ni l’égaler. D’ailleurs, comment pourrait-on comparer les « deux » formations puisque plus rien n’est pareil. On se demande bien au final ce que le label GN’R vient faire là dedans. Il eût mieux vallu qu’Axl imite ses ex-compagnons et déploie un autre projet musical qui aurait moins brouillé les pistes. Car ce n’est pas là un disque des Guns que l’on achètera les yeux fermés simplement parce qu’on était fan des la discographie antérieure. On tend d’ailleurs à penser que sans son aspect de « tout parfait », Chinese Democracy n’en aurait été que plus apprécié car il comporte de vrais atouts. C’est certainement ce qui en rebutera certains. En tous cas, l’album ne laissera pas indifférent. Il faut le prendre pour ce qu’il est : un album concocté par un autre groupe que GN’R à une toute autre époque, ce qui permet de gagner en objectivité sur son jugement.

4 commentaires pour CD Zik’: « Chinese Democracy » par Guns N’ Roses

  1. yuk dit :

    Ouep c’est pas vraiment ,même pas du tout du guns n roses – en passant use your illusion I & II étaient bien loin d’appetite for destruction…

    Mais ca reste un album ovni, effectivement un gros hommage (synthèse ?) à ce qui faisait en rock pop, symphonique dans les années 70-80 et debut 90 avec l’indus (mais pas grunge tiens ;)!!) sans oublier le post punk 80 (marque de fabrique des guns quand même). Enfin bref la liste serait longue on pourrait en faire un jeu🙂

    Bémol au solo guitare, mais l’album vaut le coup sans doute prendra t il plus de consistance dans le futur… En totu cas j adooore !!

  2. jeff dit :

    Merci pour ton témoignage Yuk’ ! Ça fait plaisir de te voir par ici !

  3. yuk dit :

    ben je passe assez régulièrement même si je commente très peu🙂 (c’est toujours un plaisir de te lire :))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :