Lazy Live : le site de téléchargement solidaire dédié aux groupes de scène

logo_lazyliveLazy Live, nouvelle plateforme de téléchargement de musique en ligne, a pris son envol en ce début avril 2008. Pourquoi en parler ? Tout simplement car cette initiative se démarque des autres dans son principe et dans ses choix. En effet, le projet est le 1er à promouvoir les groupes indépendants en diffusant leur musique, afin de les aider ensuite à organiser des tournées en France et en Europe…

Lazy Live : une démarche engagée

Contrairement aux autres plateformes de téléchargement payant et légal de musique en ligne, Lazy Live a pris le parti d’investir le créneau (la niche ?) de la promotion-vente des nombreux artistes indépendants qui sillonnent les routes. Autrement dit « les groupes de scène« , ceux qui existent et vivent au quotidien par le live et dont les CD, produits par des labels « indé. » n’habitent pas encore les étalages des grands circuits de distribution. Un formidable vivier d’où émergent parfois quelques ovnis, quand certains ont la chance de tomber sous le coup d’œil de l’agent d’une major. La posture de Lazy Live s’établit donc sur la base d’un engagement militant qui trouve son prolongement dans les contrats passés avec les groupes de son catalogue : ces derniers perçoivent la « classique » redevance liée à la vente de leurs œuvres via le site mais ils se voient également verser en complément un Soutien Tour, un pécule destiné à favoriser la mise en place de tournées en France et dans les pays européens. Moralité : au plus les ventes grimpent, au plus l’artiste concerné peut se produire sur scène. Une façon d’impliquer l’acheteur au-delà d’un simple geste commercial. Une approche décrite par les fondateurs eux-mêmes : « La ligne éditoriale de Lazy Live n’est pas abordée comme un simple catalogue d’articles à mettre dans un panier« . Non seulement ça, mais voici par la même occasion de quoi permettre aux internautes de puiser de la musique en dehors des circuits conventionnels et relativement convenus.

Ci-dessous : aperçu de l’écran d’accueil du site. La présentation est agréable et engageante, tout comme l’esprit qui sous-tend le projet.

sample_lazylive

Un principe qui a tout pour plaire

Ouverture récente oblige, le catalogue de Lazy Live propose pour l’instant une offre réduite qui s’étoffera au fil des temps prochains. On peut malgré tout déjà jauger la teneur du service. Les téléchargement sont proposés à tarif fixe : 9,99 € l’album complet et 0,99 € le titre. Lazy Live a également eu la bonne idée de proposer des Forfaits 10, 20, 30, 50 ou 100 titres permettant de bénéficier de tarifs dégressifs (voir le site). Deux types de formats sont proposés au choix : MP3 « classique » et OGG Vorbis, ce dernier rappelons-le, présentant l’avantage d’être lossless (sans perte). Et le tout vous est livré sans verrou DRM !

Le mot de la fin

Bref, Lazy Live « n’est pas la solution promise » pour reprendre les termes des concepteurs, mais il constitue en tous cas une excellente alternative permettant d’accéder à des contenus nouveaux qui s’ils ne séduisent pas nécessairement les sirènes du commerce, ne sont pas moins dépourvus de qualités artistiques ! Qui plus est l’état d’esprit qui guide le projet emporte, au travers d’un principe de « téléchargement responsable« , des retombées concrètes au bénéfice des groupes. Une initiative à saluer et à ranger aux côtés d’autres bonnes idées permettant de promouvoir la musique « indé. » comme le magazine en ligne Full of Sound (voir notre article) ou le service gratuit d’écoute en streaming Sonific. Longue vie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :