Musique : Quelques reprises à vous faire pêter les plombs !

cdreprises De temps en temps, on aime bien s’envoyer une petite « reprise » de derrière les fagots ! Autrement dit, réécouter un titre de musique qu’on apprécie interprété par un autre artiste que l’original.
Histoire de vous dégourdir les oreilles, voici une sélection pas piquée des verts de quelques morceaux revus et corrigés par des formations qui aiment pousser les Vu-mètres dans le rouge. On vous prévient : ça va dégager vos conduits auditifs !

Voici donc de quoi vous constituer une playlist de choix. Autant vous prévenir : quelques-uns de ces titres nécessiteront un peu d’archéologie, mais ils en valent la peine, soyez-en sûrs !

Joey Ramone – « What a wonderfull world » : Un classique pour commencer, dégotable assez facilement. Ce fameux titre du grand Louis Armstrong est réinterprété par le leader des Ramones, dans le style punk-mélodique et avec le son de sa formation d’origine. A récupérer sur l’album posthume de cet inimitable grand sieur du rock (Don’t worry about me) ainsi que dans Les musiques de Paris Dernière.

Ci-dessous : Joey Ramone

joeyramone_pic

Sleazy Arse – « L’aventurier » : Nombreux sont ceux qui ont servi des remakes du titre phare d’Indochine, mais sans égaler ce punk-rock band français (pas même Nada Surf) ! Rythme galoppant, son pêchu un rien noisy… Ca décoiffe ! Ca, c’est un peu plus dûr à trouver ! A moins que dans votre entourage, un ancien rocker ait conservé le 1er numéro hors-série « Punk-rock » du magazine Rock-Sound (octobre 1998) avec son CD… Arf…

Disturbed – « Land of confusion » : … Ou comment redonner une seconde jeunesse à l’un des titres les plus connus de Genesis grâce à une réappropriation par l’un des groupes de néo-métal les plus inspirés du moment ! Toutefois, ne vous y trompez pas : l’exercice est réussi, respectant quasiment à la lettre l’original, y compris dans le tempo. En clair, il y a juste ce qu’il faut d’abrasif en plus. Et c’est sur l’album Ten thousand fists de Disturbed.

Ci-dessous : Disturbed

disturbed_pic

Black Bomb A – « Beds are burning » : Alors là… Préparez-vous à quelque chose de particulier ! Si comme moi vous êtes, en plus d’être amateurs de décibels, fans du mythique groupe australien Midnight Oil, vous ne resterez pas indifférents. Car en plus d’un son métal lourd et méchant, on a droit aux vocalises ad-hoc ! C’est dantesque. Et vous trouverez ça sur le dernier album de ce groupe de métal-core français intitulé One sound bite to react.

Black Train Jack – « The joker » : Le morceau le plus emblématique de Steve Miller’s band revisité par un groupe de harcore mélodique de la côte Est des States qui a stoppé ses activités discographiques bien trop tôt ! Il figure sur l’excellent album You’re not alone, édité en 1994 chez Roadrunner (un label « d’énervés » !). A vos archives ! Ca vaut le détour, oh oui, ça vaut le détour !

Iggy Pop – « Louie Louie » : C’est en 1957 que Richard Berry (le rocker américain, pas l’acteur français évidemment…) a sorti ce titre écrit deux années plus tôt. Succès planétaire repris par Iggy « l’iguane » avec un son claquant et des riffs à tomber par-terre. C’est en cloture de l’album American Caesar (1993) de l’ex-Stooges.

China Drum – « Wuthering Eights » : Kate Bush est une artiste remarquable, entre autre parce que finalement, elle demeure inclassable. Au rayon de sa riche discographie, ce titre que tout le monde a au moins ouï une fois dans sa vie (à moins d’être descendu de l’arbre tout récemment…). China Drum en a livré cette bonne version sur l’album Goosefair (1996) en titre caché après quelques 20min. de « blanc » à la fin du disque. Si Wuthering Eights a été revisité mainte fois, cette mouture reste l’une des meilleures à ce jour.

Lemonheads – « Mrs. Robinson » : Sympathique reprise du fort bien connu tube de Simon & Garfunkel par l’une des formations qui fut en son temps l’un des porte-drapeau du rock-indé U.S. On a pu l’entendre dans la B.O de la comédie crétino-« rockambolesque » Wayne’s World. A titre plus gratifiant, elle figure sur le très bon album It’s a shame about Ray de Lemonheads paru en 1992.

Me First and the Gimme Gimmes – « San Francisco » : Un vrai must, comme toute la discographie de ce cover-band californien, side-project de fines huiles du punk-rock mélodique U.S : Spike Lawson de Swingin’Utters, Chris Shiflet de Foo Fighters (et ex-No Use for a Name), Joey Cape et Dave Raun de Lagwagon et enfin pour couronner le tout, Fat Mike de NOFX. Cette révision en règle du titre peace and love de Scott Mc Kenzie est inscrite dans l’album Blow in the wind (2001 chez Fat Wreck) qui contient quelques autres reprises mémorables vitaminées à la sauce melodic-punk. A écouter également : tous leurs albums (dont le dernier, Love thier country, qui propose un forilège de rectifications de standards de country, avec entre-autre du Dolly Parton, Dixie Chicks, John Denver ou Johnny Cash comme vous ne l’avez jamais entendu !) !

Ci-dessous : Me First and the Gimme Gimmes

mfgg

Megadeth – « Anarchy in the U.K » : Les Sex Pistols l’ont fait en 1976 et la bande à Dave Mustaine l’a refait en 1988. Plus métal, cette compo hissée au rang d’hymne n’y perd néanmoins aucune saveur. Sympathique et fuzzzant… On a trouvé ça sur le CD 3 titres « import Japon » de Symphony of destruction qui contenait aussi le très bon titre Hangar 18 (ainsi qu’un message vocal à l’attention des fans japonais!).

Ramones – « My back pages » : Bob Dylan remis au goût du jour par les new-yorkais qu’on ne présente plus… Si l’album de reprises (Acid Eaters – 1993) sur lequel figure le titre ne fut pas franchement la meilleure réalisation des Ramones (loin s’en faut…), celle-ci vaut le détour. Pour la petite histoire, c’est C.Jay, bassiste du groupe, qui a assuré les vocalises sur cet enregistrement.

Limp Bizkit – « Faith » : Les néo-métalleux ont élargi leur auditoire avec la reprise du Behind blue eyes des Who (vous saviez de qui était ce morceau n’est-ce pas ?…), mais ils avaient déjà sévi aupravant sur le Faith de Georges Michael avec moult énergie ! Si tout se passe calmement à l’entame avec guitares clean syncopées, le gros son reprend très vite ses droits et ce n’est rien de le dire ! Si vous avez du mal à émerger le matin, ça devrait vous rendre service.

Lacuna Coil – « Enjoy the silence » : Nul n’est passé à côté de l’exercice de style réalisé par Linkin Park sur cet incontournable morceau de Depeche Mode. Lacuna Coil, formation de métal gothique italienne dans la mouvance d’Evanescence, célèbre pour son mélange détonnant fougue – mélodie (et accessoirement pour sa chanteuse Cristina Scabbia qui a le don de retenir l’attention de la gente masculine…), s’est aussi laissée tenter avec un résultat à la hauteur ! Vous trouverez ça sur leur avant-dernier L.P : Karma Code.

Ci-dessous : Lacuna Coil

lacunacoil_pic

Sonic Youth – « Ca plane pour moi » : Quand Plastic Bertrand repasse dans les mains des maîtres du noisy-rock, ça donne un résultat tout aussi délirant, un brin de bruit en plus. Outre ce titre repris en 1992, Sonic Youth a aligné quelques autres perles comme Beat on the brat des Ramones ou I wanna be your dog d’Iggy Pop and the Stooges.

No Use For A Name – « Redemption song » : « Jah rastafari ! » mes amis avec cet inoubliable du grand Bob jamaïcain remis en musique par le combo punk de San José – Californie. C’est sur Lecce con carne, leur 4ème L.P datant de 1995, que la bande à Tony Sly et Rory Koff a redynamité ce classique de l’homme au dreadlocks le plus célèbre de la planète. Indispensable !

Ci-dessous : No Use for a Name

nouse4aname_pic

Millencolin – « Every breathe you take » : Le titre original de Police, tout le monde connaît. La version distillée par Millencolin, groupe de skate-punk suédois, l’est un peu moins ! Elle figure sur The melancholy collection (1999), album de B-sides et autres reprises telles que Israelites de Desmond Dekker en version ska-punk.

Voici de quoi passer d’agréables moments en redécouvrant de très bons morceaux grâce à des réorchestrations originales. Vous y laisserez peut-être une partie de vos tympans, mais avec force bonheur et délectation ! On attend vos posts pour nous faire part de vos impressions !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :